Les veines lunaires

Le 6 mai 2017, le soleil se lève sur la mer des Humeurs. Ce grand bassin lunaire couvre 117 000 kilomètres carrés, environ la taille de l’Islande. Sur la côte nord de la mer, la plaine murée Gassendi s’illumine lentement. Le fond de Gassendi est encore dans l’ombre, mais le sommet de la montagne centrale est touché par l’aube. On aperçoit aussi très clairement les grandes formations veineuses qui tapissent le fond de la mer des Humeurs. Elles sont comme des vagues figées d’océans qui ne contiennent pas une goutte d’eau.

dsc59bisPS
La mer des Humeurs. T150/750, Grandissement de 107x, 1600 ISO, 1/80 s de pose. Le 6 mai 2017.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s