Lumière et poussière

Le ciel a été magnifique toute la semaine : cristallin jusqu’à l’horizon, et une Lune décroissante qui se lève de plus en plus tard. L’occasion parfaite pour une visite de la constellation du Sagittaire. Pas si simple pourtant : le Sagittaire ne culmine qu’à une vingtaine de degrés au-dessus de l’horizon, et je dois me faufiler entre les arbres du parc voisin. Et le 23 août 2016 vers 23h, je capture M20, la nébuleuse Trifide.

M20_4im_PSz
M20, la nébuleuse Trifide, et l’amas d’étoiles M21 en bas à gauche. Télescope T150/750, somme de 4 images pour une pose totale de 100 secondes sur 2000 ISO. Le 23 août 2016.

La partie rosée de la nébuleuse est chauffée par le petit groupe d’étoiles très brillantes lovées au cœur du nuage. L’hydrogène s’ionise sous l’effet du rayonnement UV et émet de la lumière rouge en se recombinant avec l’électron perdu. La partie bleutée marque une zone de poussière beaucoup plus froide, qui réfléchit et diffuse la lumière des étoiles.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s