Le clown céleste

NGC 2392 se situe sous la constellation des Gémeaux. C’est une nébuleuse planétaire, ce qui veut dire qu’elle ressemble au petit disque d’une planète, mais qu’en fait, c’est une étoile en fin de vie (et donc pas du tout une planète…). Sa matière se dilue doucement dans le vide interstellaire jusqu’au jour où ces atomes serviront à construire une nouvelle étoile, une nouvelle planète, ou un être vivant quelque part dans l’Univers.

ngc2392_5im_zPS
NGC2392 : assemblage de 5 photos prises le 5 février 2016, 6400 ISO, 150 secondes de pose. Télescope T150/750 équipé d’un oculaire de 10 mm de focale. La nébuleuse forme un triangle équilatéral avec une étoile de magnitude 8, très brillante sur la photo, mais en fait invisible à l’œil nu, et une étoile très faible de magnitude 12.5. L’écart entre les sommets du triangle est de 2 minutes d’arc, soit 15 fois plus petit que le diamètre apparent de la Lune.

Contrairement à l’étoile dont l’explosion cataclysmique a formé la nébuleuse du Crabe (voir post précédent), celle-ci finit sa vie en s’éteignant doucement et discrètement. Question de masse : l’étoile qui forme NGC2392 est trop peu massive pour exploser.

Les photos de NGC2392 prises avec de très grands télescopes révèlent une visage de clown, inaccessible à mon équipement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s