Évanescence

Les Dentelles du Cygne. J’éprouve un sentiment particulier pour cette nébuleuse. Elle est invisible depuis la ville où j’ai passé mon enfance et adolescence. Elle est tellement évanescente que les éclairages artificiels la gomme du ciel. Je l’ai aperçue pour la première fois en 1986 lors de vacances familiales en Haute Provence, l’œil rivé à l’oculaire d’un télescope 115/900. Je garde de cette nuit profonde le souvenir d’un lien très fort avec la nature, l’image d’être une petite pièce de la grande machinerie…

Les Dentelles sont les restes d’une étoile qui a explosé en supernova. Elles sont constituées de trois parties : un magnifique arc (c’est la partie la plus brillante, voir mon post du 17/12/2014), un long entrelacs de filament et un voile vaguement triangulaire. Le tout forme une boucle de 3° de diamètre, soit 6 fois le diamètre de la Lune.

Voici NGC6960, la partie « entrelacs » des Dentelles. Elle est difficile à saisir car elle traverse l’étoile 52 du Cygne de magnitude 4.3, qui est 250 fois plus brillante que la nébuleuse.

ngc6960
NGC 6960. Assemblage de 9 photos, 5000 ISO, pose totale de 4 minutes. Foyer du télescope T150/750, le 9 juillet 2015 à 1h du matin.

En poussant un peu Photoshop, on arrive à ceci, mais je préfère la délicatesse de la première image.

ngc6960
NGC 6960 : même image que ci-dessus, mais traitement Photoshop plus poussé.
Publicités

One Reply to “Évanescence”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s