La couleur des étoiles

25°C à 1h du matin. Une Lune presque pleine qui se lève à l’Est. Un fin voile de brume. Les conditions ne sont pas idéales dans la nuit du 4 au 5 juillet. On voyagera moins loin, aux alentours de 400 années-lumière de la Terre. Au programme, Albireo, la seconde étoile de la constellation du Cygne (beta Cyg). Elle marque la tête du Cygne. A l’œil nu, on voit une étoile. Le télescope révèle qu’il s’agit d’un couple d’étoiles liées par la gravitation. Le plus frappant, c’est le contraste de couleur entre les deux étoiles.

Albireo, dans la constellation du Cygne, l'une des plus belles étoiles doubles du ciel. Pose de 20 secondes sur 1600 ISO au foyer du télescope T150/750, le 5 juillet juste après minuit.
Albireo, dans la constellation du Cygne, l’une des plus belles étoiles doubles du ciel. Pose de 20 secondes sur 1600 ISO au foyer du télescope T150/750, le 5 juillet juste après minuit.

La plus brillante du couple est couleur sable, l’autre est bleue. La première a une température de surface de 4000°C, la bleue est à 11 000°C. Les jolies aigrettes qui rayonnent des deux étoiles les plus brillantes sont dues à la diffraction de la lumière sur « l’araignée » métallique qui supporte le miroir secondaire dans le tube du télescope. De même, les petits disques ne représentent pas les vraies surfaces des étoiles, mais sont le résultat de la diffraction de la lumière à l’entrée du tube circulaire du télescope. Reste la couleur qui est bien réelle !

Publicités

2 Replies to “La couleur des étoiles”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s