Belle de jour

Depuis quelques mois, Vénus enflamme le ciel du crépuscule. Troisième astre le plus brillant du ciel, après le Soleil et la Lune, Vénus est l’étoile du soir qui surpasse en clarté toutes les vraies étoiles. Située à 108 millions de km du Soleil, elle est la seconde planète du système solaire, et aussi un enfer de chaleur (400°C au sol).

Difficile de la photographier. J’ai essayé à plusieurs reprises, mais cette petite bombe lumineuse apparaît sur les photos comme une tache brillante sans forme. Trop de lumière et donc changement de tactique : je vais la capturer en plein jour, au moment où le contraste avec le fond du ciel est moins fort.

Le tout, c’est de la trouver dans cet océan céleste bleu, car elle est évidemment invisible à l’œil nu pendant la journée. Je me suis servi du Soleil pour régler l’axe horaire du télescope, puis pointage du tube à l’aide des coordonnées de la planète, à la rude… et ça marche !

venus
Vénus. Cliché pris au télescope T150/750 + oculaire 10 mm en plein jour. Pose de 1/3200 s sur 2500 ISO. Le 28 juin 2015 vers 13h.

Mais si côté contraste, ça devient exploitable, côté turbulence atmosphérique, c’est l’enfer ! Dans les 32°C de ce début d’après-midi, l’image de Vénus tressaute dans tous les sens ! Je tire en rafale, montant les ISO pour réduire le temps de pose en espérant capturer un instant de calme. Reste une photo où l’on voit clairement le petit croissant de la belle, même si l’image est loin d’être parfaite… croissant découvert par Galilée « himself ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s